Le THD ou taux de distorsion harmonique est un sujet très complexe et très varié. En bref, le THD mesure le degré de clarté du signal de sortie en allant à la lampe.  Un THD plus bas permet aux composants d’un système d’éclairage numérique de produire un signal numérique de meilleure qualité en réduisant les distorsions harmoniques rajoutées par le ballast. Une cote de THD < 1 % est considérée comme la limite supérieure de l’échelle. Cette référence s’applique aux ballasts électroniques à haute fréquence qui génèrent le THD émis par la lampe. La lampe diffuse littéralement la fréquence et le bruit de signal généré par le ballast. Tous les ballasts électroniques possèdent un niveau de THD différent. Certains e-ballasts populaires sont en cours d’exécution avec un THD de 250 % à 400 % ! Ce niveau de THD est très élevé, voire inacceptable.  Ces THD causent d’énormes problèmes pour la lampe et le ballast et produisent d’énormes quantités de hachage du signal, ce qui se traduit par une qualité d’éclairage plus pauvre.

Le diagnostique de pré-allumages StartSmart est un système de sécurité des capteurs que le ballast parcourt au démarrage.  Il détecte d’éventuels conflits présents dans le système comprenant :  Sortie ouverte, défaillance d’allumage, fin de vie de la lampe, tension haute / basse, température interne faible / élevée, thermique, courant de débordement et court-circuit. Ce système de contrôle de sécurité aide l’utilisateur à identifier et à éliminer tous les problèmes ou les conflits dans la configuration électrique.

Oui, le calibre d’ampérage du ballast diminue à mesure que le ballast est obscurci. Voici un tableau de sortie pour 240 volts :
240 volts : 600 WATT – 1000 WATT
Courant d’entrée : 2,625 A – 4,375 A

La plupart des lampes de marque HPS sont compatibles avec les luminaires complets OCL. Nous vous recommandons d’utiliser des halogénures métalliques à amorçage par impulsions pour tous les ballasts électroniques. OCL dispose d’un système de luminaire et de lampe adapté.  Nous sommes fiers de dire que nous sommes les seuls fabricants de luminaires et lampes à harmoniser luminaire et lampe pour une efficacité maximale et le THD de sortie le plus bas de l’industrie.

L’échelle kelvin de température de couleur est une mesure de discrimination des couleurs pour l’œil humain. Les températures de couleur de plus de 5000 K sont appelées couleurs froides (bleu / blanc), tandis que les températures de couleur plus basses (2,700-3,000 K) sont appelées couleurs chaudes (jaune / blanc en passant par le rouge). C’est une mesure pour l’œil humain, mais elle sert de référence pour aider les consommateurs à savoir quelle lampe acheter pour quel niveau de croissance. Les lampes numériques OCL ont été développées pour les êtres vivants ; les plantes, les hommes, les reptiles, les poissons. Les lampes traditionnelles ont été crées pour la vision humaine et reposent sur des pics d’énergie pour l’œil humain.
OCL tient compte de ce que tous les producteurs ne peuvent acheter quatre lampes pour chaque luminaire, ainsi le « système à lampe unique » signifie que vous pouvez utiliser le 4 K pour toutes les étapes de la croissance des plantes en cas de besoin.  Vos plantes auront des réactions photo-chimiques avec une lampe numérique OCL, largement mieux que ce qui pourrait être réalisé avec une lampe traditionnelle créée pour la vision humaine.
HPS – Recommandé pour la majeure partie de la floraison lors de la croissance annuelle des plantes.
4 K – Il s’agit d’une lumière à spectre complet adaptée à toutes les étapes de la croissance.

Regardez le verre « ordinaire » et vous remarquerez une légère teinte verte (en particulier lors de la visualisation des bords) qui devient plus sensible lorsque le verre est plus épais. Ce n’est pas souvent un problème, mais dans de nombreuses applications – comme le jardinage d’intérieur et l’horticulture, où la lumière doit passer à travers le verre – la clarté devient plus importante. Et c’est à ce niveau que le verre à faible teneur en fer est nettement meilleur. Le verre à faible teneur en fer est spécialement conçu pour une clarté exceptionnelle et ne ternira ou n’assombrira pas les vraies couleurs dans le spectre de couleurs. Qu’il soit « extra clair », « blanc clair » ou « à faible teneur en fer », le verre est fait pour être clair et pratiquement sans teinte.
Qu’est-ce qui rend le verre à faible teneur en fer si pur et pétillant ? L’un des principaux ingrédients du verre est le sable de silice, contenant naturellement des oxydes de fer. Ces oxydes sont la cause de la teinte verdâtre du verre. Mais le verre à faible teneur en fer est fabriqué à partir d’une haute teneur en sable de silice, presque complètement exempt d’oxydes de fer. En réduisant la teneur en fer, vous réduisez la teinte verdâtre et augmentez la transmission de lumière, la luminosité et la clarté. En effet, le verre à faible teneur en fer peut avoir moins de 10 % de la teneur en fer du verre ordinaire, permettant de transmettre 91 % de lumière, contre 83 % pour le verre normal.
L’indice de rendu des couleurs (IRC) est une mesure quantitative de la capacité d’une source lumineuse à reproduire les couleurs de divers objets fidèlement par rapport à une source lumineuse idéale ou naturelle. Les sources lumineuses ayant un IRC élevé sont souhaitables dans des applications où les couleurs sont cruciales telles que la photographie, la cinématographie et même l’horticulture.  Il est défini par la Commission internationale de l’éclairage comme suit:
Rendu des couleurs :
Effet d’un illuminant sur l’aspect de la couleur des objets par comparaison consciente ou inconsciente avec leur apparence de couleur sous une référence.
Du point de vue numérique, le plus haut IRC possible est de 100, équivalent à la lumière naturelle. Plus l’IRC est élevé, meilleure est la qualité de la lumière.